AccueilNon classéSUITES DE BACH : IMPROBABLES MAIS MAGNIFIQUES

SUITES DE BACH : IMPROBABLES MAIS MAGNIFIQUES


CHRONIQUE CD – Peut-être la partition profane la plus mystique de J. S. Bach : Ophélie Gaillard s’est emparé des « Suites pour violoncelle seul » pour la deuxième fois de sa carrière. Quels changements depuis 2000 ? L’expérience, la maturité mais surtout un magnifique instrument dans ses mains : un Goffriller de 1737, « un musicien, un artisan qui sculpte la matière sonore » confie Ophélie. Intensité, suavité, poésie, précision, la violoncelliste dessine l’une des plus belles interprétations des Suites, respectant le «contexte historique et artistique qui a permis l’éclosion improbable d’un cycle pour violoncelle d’une telle ampleur ».

CD – Cello Suites, Johann Sebastian Bach par Ophélie Gaillard, éd. Aparté.
En concert en juin à Maisons-Alfort, Chalon-sur-Saône, Vaux sur mer et Mantes-la-Jolie.

espace publicitairespot_img
Sur le même thème

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Espace publicitaire -spot_img

Articles sponsorisés

Nos coups de cœurs

Derniers articles

Newsletter

Twitter