AccueilConcertsLa musique d'Aliénor

La musique d’Aliénor

CONCERT – A l’Abbaye aux Dames de Saintes, l’ensemble De Caelis chante la musique de l’Aquitaine médiévale.

« Pour la musique médiévale, il y a deux grandes écoles : celle de Notre-Dame de Paris et celle dite d’Aquitaine », explique Laurence Brisset. Avec De Caelis, ensemble pour voix de femmes a cappella, cette experte de la musique médiévale a posé ses valises à l’Abbaye aux Dames. Le fruit de cette résidence sera donné samedi : un concert des musiques chantées par les femmes du duché d’Aquitaine, du Saintonge au Limousin, aux XI et XIIe siècles. « Les moniales étaient souvent des filles de nobles et donc très cultivées, explique la musicienne. L’Abbaye aux Dames était par exemple dirigée par une nièce d’Aliénor d’Aquitaine, la grande figure féminine de cette époque romane. » 
La musique que chantaient ces moniales est arrivée jusqu’à nous via la bibliothèque de l’Abbaye Saint-Martial de Limoges, aujourd’hui détruite. « Les manuscrits utilisent la première notation musicale, permettant de lire la hauteur des sons avec précision… un système génial », s’enthousiaste Laurence Brisset, plus impressionnée encore par la beauté des musiques : « ces chants pour deux voix – que nous interprétons à quatre chanteuses – sont à la fois simples, doux, très poétiques et lyriques. Réaliser un manuscrit coutait très cher à l’époque : on n’a recopié que la bonne musique ! » Le but de ces chants étaient d’amener les fidèles à gouter à « l’harmonie du monde », l’organisation divine de la vie… « une musique très puissante », résume Laurence Brisset. L’Abbaye de Saintes, qui accueille chaque année l’un des plus importants festivals de musique classique du pays, va retrouver des sonorités de son passé.

Samedi 9 mars, 20 h 30, Abbaye aux Dames. 15 et 21 €. 05 46 97 48 48.
Photo @ Guy Vivien

- Espace publicitaire -
Sur le même thème

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Espace publicitaire -

Articles sponsorisés

Nos coups de cœurs

- Espace publicitaire -

Derniers articles

Newsletter

Twitter