spot_img
AccueilConcertsCarnaval baroque : c'est tout un poème

Carnaval baroque : c’est tout un poème

CONCERT – Le Poème Harmonique, vous vous souvenez ? Cet ensemble qui avait remonté « Le Bourgeois gentilhomme » en vieux français, éclairé à la bougie, avec la musique originale de Lully. La troupe emmenée par le chef Vincent Dumestre est de passage à Arcachon pour donner « Le Carnaval baroque », l’un de ses spectacles les plus populaires.

Créé en 2006 à Lyon, il mêle arts du cirque, musique et danses du XVIIe siècle. Costumes et instruments nous transportent en Italie pour une fête carnavalesque qui emprunte à la commedia dell’arte. « Nous avons donné ce spectacle de nombreuses fois, pourtant il n’y a pas un Carnaval baroque qui se ressemble, explique Vincent Dumestre, directeur artistique du Poème Harmonique. L’objectif de notre compagnie n’est pas de se consacrer à des productions coûteuses qui ne seront données que quatre ou cinq fois, mais bien de créer un programme original que l’on redonne et qui, au fur et à mesure, progresse, s’enrichit. »
Il est difficile de dire si le Poème Harmonique est un ensemble musical ou une compagnie théâtrale. Chaque spectacle de Vincent Dumestre est le fruit d’une recherche musicologique précise, d’une quête à la partition perdue, d’auditions et de répétitions. À ce travail essentiel s’ajoute celui de mise en scène et de chorégraphie – avec Cécile Roussat pour le Carnaval baroque – de costumes et de masques.Car les musiciens du Poème Harmonique avec leur viole de gambe, leur cornet, leur théorbe, ne sont pas uniquement des accompagnateurs : ils partagent la scène avec les chanteurs, les jongleurs, les mimes et les acrobates.
Vincent Dumestre emprunte autant à la musique baroque qu’au cinéma et au théâtre, autant à Cavalli et Montervedi qu’à Buster Keaton et Charlie Chaplin. À ceux qui pensent que la musique baroque est triste il répond : « On peut faire rire avec le baroque tout en étant juste dans le ton. Cette musique est solaire, radieuse et belle. »
Vendredi 29 mars, 20 h 45 Olympia d’Arcachon. 12 à 25 €. 05 56 00 85 95. Un bus est mis en place par l’Opéra de Bordeaux : réservation obligatoire, départ à 18 h 30, 5 € pour les non-abonnés.
Article paru dans Sud Ouest. Lire également le portrait de Vincent Dumestre que j’ai réalisé pour Mécénat Musical Société Générale. 
- Espace publicitaire -spot_img
Sur le même thème

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Espace publicitaire -spot_img

Articles sponsorisés

Nos coups de cœurs

- Espace publicitaire -spot_img

Derniers articles

- Espace Publicitaire -

Newsletter

Twitter