spot_img
AccueilInterpretesFrancesco Tristano, chef de file du new classical

Francesco Tristano, chef de file du new classical

PORTRAIT – Son agenda oscille entre les festivals classiques comme La Folle Journée de Nantes et les nuits dans des clubs ! Francesco Tristano est l’un des leaders d’une nouvelle génération de musiciens qui mêlent classique et électro, un mouvement appelé « New classical ».

« Mes premiers pas au piano n’étaient pas de style classique mais plutôt impro jazz. Pendant mes études à New-York en 1998, j’ai compris que le jazz était finalement aussi formaté que le classique. J’ai voulu associer le piano à la technologie électronique pour me démarquer… et cela m’a fait revenir au classique ! »

Francesco Tristano aura l’idée folle d’associer un orchestre classique avec Carl Craig, mythique DJ de Détroit (le projet Versus) ou encore de remixer le fameux Premier prélude de Bach. Récemment, il a remixé les pièces pour piano de Philip Glass, compositeur américain (Label InFiné). Sur scène, il pose un ordinateur sur le bord de son piano à queue et mixe en direct. En club, il privilégie des samples préparés à l’avance sur ses claviers.

« Dans le classique, le piano est une fin en soi, un héritage du XIXe siècle. Pour moi, le piano a besoin d’être emmené au XXIe siècle. Les sons que l’électronique apporte ne sont pas plus déstabilisants que ceux de Ravel au début du XXe siècle ! »

Prochain concert : le 17 avril à la Gaîté lyrique à Paris.

Article paru dans Le Parisien

Sur le même thème

5 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Espace publicitaire -spot_img
spot_img

Articles sponsorisés

Nos coups de cœurs

- Espace publicitaire -spot_img

Derniers articles

Newsletter

Twitter