AccueilÀ l'écranMartha Argerich : 80 ans de règne

Martha Argerich : 80 ans de règne

PIANO – Le monde de la musique classique célèbre ces prochains jours l’anniversaire de la pianiste argentine Martha Argerich, qui à 80 ans, n’a rien perdu de sa ferveur.

On l’appelle « la lionne » du piano. Évidemment. Une personnalité légendaire, une maitrise totale de son instrument, un caractère tempétueux et imprévisible, une témérité et une indépendance hautement revendiquée. La pianiste argentine Martha Agerich est un mythe de la musique classique, l’une des plus grandes interprète de notre temps.

Largement consacrée à l’international, auréolée de prix et de médailles, son impressionnante carrière l’a imposée comme légende vivante du piano. Si elle ne se produit plus qu’aux côtés d’orchestres ou en musique de chambre, on n’exagérera pas en disant que, pour Martha Argerich, le temps de ne fait rien à l’affaire. Il est donc évident que la monde de la musique classique rende de nombreux hommages à cette interprète d’exception. En voici une sélection non-exhaustive…

A LIRE ÉGALEMENT : « Martha Argerich : dans l’intimité d’une génie »
Sur Mezzo, entre documentaires et concerts

Du 5 au 11 juin, Mezzo consacre sept soirées à la pianiste. Documentaires, archives et concerts prennent l’antenne avant de laisser place à un concert, en direct du château de Chantilly, vendredi 11 juin à 20 heures, dans un programme réunissant Schnittke, Weinberg, Rachmaninov, Debussy et Schumann. Argerich sera entourée de ses amis fidèles (et accessoirement aussi excellents musiciens qu’elle !) comme le violoncelliste Mischa Maisky et le violoniste Maxim Vengerov.

Sur France Musique, entretiens et meilleurs disques

La chaîne musicale du service publique consacre également une semaine à Martha Argerich : portraits de famille, samedi à 14 heures, Le Bach du dimanche, dimanche à 7 heures, Cordes sensibles, dimanche à 15h30 et une semaine d’Arabesques dédiée, entre lundi et vendredi à 13 h 30.

Sur Arte, florilèges de concerts

Arte célèbre aussi les 80 printemps de Martha Argerich : il faut l’entendre dans le Concerto pour piano n°1 en ut majeur, op. 15 de Beethoven, dimanche 13 juin à 19 heures, accompagnée par l’orchestre du Festival de Lucerne. Et aussi dans le Concerto pour piano n° 3  de Sergueï Prokofiev (disponible sur Arte.tv dès dimanche 6 juin), sous la direction de Chung Myung-whun, avec l’Orchestre philharmonique de Radio France. Un concert enregistré en décembre 2020 à la Philharmonie de Paris.

Dimanche 20 juin, à 18h55, (ré)écoutez Martha Argerich, 23 ans, à Varsovie en 1965. Elle vient de remporter le Concours international de piano Frédéric-Chopin… un compositeur qui sera la pierre angulaire de sa renommée internationale. Un documentaire de 2020, signé de l’Allemand Holger Preuße (43′) 

Enfin, dimanche 27 juin à 18 h 55, depuis sa maison à Genève, pour un concert intime, émaillé d’entretiens, qui renoue avec l’esprit de la musique de chambre.

espace publicitairespot_img
Sur le même thème

1 COMMENTAIRE

  1. […] Martha Argerich : la lionne du piano, d’une élasticité confondante, d’une puissance et d’une poésie infinie. Magie mêlée de la même incompréhension mais inversée lorsqu’on regarde un enfant surdoué comme Kissin et ce concerto de Chopin avec Karajan alors qu’il n’a que 12 ans… L’art de jouer n’a aucun rapport avec l’âge et le mystère de ce qui s’y passe reste insondable… […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Espace publicitaire -spot_img

Articles sponsorisés

Nos coups de cœurs

Derniers articles

Newsletter

Twitter