spot_img
AccueilÀ l'écranA voir #21 : Calendrier de l'avent féministe et le mystère Saint-Saëns

A voir #21 : Calendrier de l’avent féministe et le mystère Saint-Saëns

ECRANS – Un calendrier de l’avent féministe, un docu Saint-Saëns, MacBeth à la Scala… Trois programmes à retrouver sur vos écrans.

Sur YouTube, un calendrier de l’avent féministe

La Boîte à pépites, branche de l’association Elles women composer, dirigée par la violoncelliste Héloïse Luzzati, réitère cette année un calendrier de l’avent matrimonial qui met en lumière des compositrices de toutes époques et de tous horizons. L’année dernière, déjà, La Boîte à pépites nous avait bluffé avec 24 portraits animés de compositrices publiés entre le 1er et le 24 décembre. Cette année encore, chaque pépite est une présentation animée d’une compositrice, suivi de l’interprétation d’une de ses œuvres, par des artistes de la scène classique francophone, en l’Abbaye de Royaumont. La première petite 2021 est consacrée à Rosy Wertheim (1888-1949), compositrice hollandaise juive, et l’interprétation du Tzigane dans la lune, par Sandrine Piau, la violoniste Geneviève Laurenceau et le pianiste David Kadouch.

Sur YouTube, Facebook et Instagram, chaque jour à 19 heures, du 1er au 24 décembre.
à lire également : A l’Orchestre de chambre de Paris, une académie de jeunes compositrices
Sur Arte, l’ouverture de la Scala de Milan

L’ouverture de la Scala de Milan, c’est un peu le festival de Cannes du monde lyrique. Chaque star de l’opéra s’y presse le jour de la Saint-Ambroise, façon tapis rouge en prévision d’une soirée inoubliable. Bref, c’est un peu le soir où porter des louboutins pour regarder la télé n’est pas de trop, quoi qu’on en pense chez vous. Cette année, la Scala propose une production de MacBeth, premier opéra de Verdi. Dans cette nouvelle création signée Davide Livermore, la soprano russe Anna Netrebko interprète Lady Macbeth aux côtés du baryton italien Luca Salsi (son époux), du basse russe Ildar Abdrazakov (Banquo) et du ténor italien Francesco Meli (Macduff), sous la baguette de Riccardo Chailly.

En direct sur Arte, mardi 7 décembre à 20h50 et sur Arte.tv
Sur Arte, un documentaire sur l’insaisissable Saint-Saëns
© Heliox films

Le documentaire débute comme une enquête de polar. Où est donc Camille Saint-Saëns ? Au printemps 1890, le compositeur français disparaît des radars au moment de la première de Sanson et Dalila, à Rouen. Une époque sans smartphone ni carte bancaire où le mystère de la disparition du compositeur stupéfait la presse et le monde musical. « Lorsque vous lirez cette lettre, je serai entre le ciel et l’eau, voguant vers une destination que vous connaîtrez plus tard », explique t-il, laissant planer un inquiétant mystère. Dans un savant documentaire où se mêlent interview d’experts, articles de presse de l’époque et dessins, on revient sur ce scandale national en un haletant feuilleton.

Sur Arte, du 5 décembre au 9 février (53′)
Lire également : « Geneviève Laurenceau : du Saint-Säens dans le texte »
- Espace publicitaire -spot_img
Sur le même thème

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Espace publicitaire -

Articles sponsorisés

Nos coups de cœurs

- Espace publicitaire -

Derniers articles

Newsletter

Twitter