spot_img
AccueilConcertsA Bordeaux, Simon Ghraichy fait dialoguer Albéniz et Liszt

A Bordeaux, Simon Ghraichy fait dialoguer Albéniz et Liszt

COMPTE-RENDU – Le pianiste Simon Ghraichy, en récital à Bordeaux, a associé judicieusement des pièces qu’Isaac Albéniz a écrites à la fin de sa vie et la Sonate en si mineur de Liszt.

Il y a un bon moyen de savoir si un musicien est en forme artistiquement. Faites-le jouer, dans des conditions pas faciles, l’œuvre fétiche de la critique musicale venue assister à son concert ! Le pianiste Simon Ghraichy était en récital, ce mercredi 19 janvier, à l’Institut Bernard-Magrez à Bordeaux. Une salle qui n’est pourtant pas prévue pour recevoir des concerts de piano classique.

Au programme : deux extraits des Goyescas de Granados, trois extraits du cycle Ibéria de Albéniz, et une œuvre monumentale pour conclure : la Sonate en si mineur de Franz Liszt.

A voir : L’interview perchée #14 de Simon Ghraichy

C’est avec cette sonate inspirée du Faust de Goethe que j’ai « rencontré » Simon Ghraichy, en 2016, au Festival internation de piano, à Biarritz. Ces vingt minutes de virtuosité et d’intensité théâtrale faisaient déjà parties de mes partitions préférées (merci à Philippe Cassard, qui l’avait décryptée lors d’une série sur France Musique)… J’en étais ressortie bouleversée.

© S. G.

Qu’en sera-il cinq ans plus tard ? J’avançais vers ce récital avec cette question. Depuis cinq ans, Simon Ghraichy a changé. Le pianiste qui m’avait surprise par son style et son ambition fraîche a construit un carrière solide : outre une notoriété grandissante auprès du public (confirmée par un fan club présent à Bordeaux !), il a enregistré au label Deutsche Grammophon plusieurs disques mettant à l’honneur les musiques espagnoles, sud-américaines mais aussi allemandes (Schumann).

Leitmotiv du diable

Le lien entre ces répertoires singuliers ne m’avait pas semblé très clair. Lors de son récital bordelais, il m’est apparut évident. Les dernières pièces de Ibéria ont été composées par Albéniz à la toute fin de sa vie. Le compositeur évoque avec nostalgie des lieux de son Espagne chérie. Le rythme soutenu et les accents martelés traversent une écriture joviale : le testament d’un homme qui ne veut se remémorer que le meilleur, l’essence de son pays. Le récital faisait entendre combien ces caractéristiques sont très proches de l’écriture de Liszt dans sa Sonate.

A LIRE EGALEMENT : Les bonnes feuilles de Toccata, Bermuda, Corona, Simon Ghraichy et Philippe Olivier
© S. G.

Petit rappel sur la Sonate en si mineur de Liszt : a priori une longue (vingt minutes, quasiment sans respirer !) pièce pour piano virtuose, techniquement ostentatoire. Apr§s tout, Liszt était le showman du piano par excellence. En réalité, cette pièce s’apparente à un véritable petit opéra faisant dialoguer un trio de personnages : le diable, Marguerite et Faust, avec chacun son thème.

Le leitmotiv du diable est une petit phrase percussive qui pourrait être tapée par une danseuse de flamenco. Celui de Marguerite est tendre et spirituel comme un décor ensoleillé. Le tout soutenu par une étonnante rage, celle de la lutte entre le bien et le mal. Le talent de Ghraichy est de maintenir cette rage, cette tension durant l’ensemble de la pièce, tout en continuant à faire résonner le côté « petit opéra de poche ». Ce n’est pas un casse-croute de notes indigeste pour montrer combien, oh ! je suis un pianiste qui a de la force et de la vitesse.

Profondeur

Simon Ghraichy n’est plus un « jeune » pianiste et son interprétation de la Sonate a gagné en profondeur. Il a accentué sa compréhension de l’œuvre et nous l’a fait entendre encore plus clairement. Des passages me sont apparus comme nouveaux : le comble pour une fan de la pièce. Et, surtout, il lui donne une formidable mise en perspective en l’associant à la douceur des Goyescas de Granados, et l’énergie un peu désespérée de la fin du cycle Ibéria d’Albéniz. Un pianiste qui sait partager avec son public et qui offre du nouveau : voilà bien ce qu’on demande à entendre lors d’un récital de piano.

- Espace publicitaire -spot_img
Sur le même thème

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Espace publicitaire -

Articles sponsorisés

Nos coups de cœurs

- Espace publicitaire -

Derniers articles

Newsletter

Twitter