spot_img
AccueilConcertsNuit du rossignol : envolée musicale à la Philharmonie de Paris

Nuit du rossignol : envolée musicale à la Philharmonie de Paris

SPECTACLES – De drôle d’oiseaux vont se faire entendre ce jeudi 31 mars entre 19h30 et minuit à La Philharmonie de Paris. Le Musée de la musique organise une performance artistique autour d’un thème très poétique : La Nuit du rossignol. A expérimenter en famille.

Chuchoté. Parmi les nombreux artistes qui participent à cette déambulation à plumes, on retrouve les Souffleurs commandos poétiques. Déjà, lors de la Nuit blanche d’octobre 2021, on avait pu tester leur dispositif : un comédien récite un poème dans le creux de l’oreille à l’aide d’un « rossignol », longue canne creuse. La sensation est étonnante et nul doute que la thématique des oiseaux résonne avec cette proposition poétique.

Soufflé. Souvenez-vous de La Flûte enchantée et de son joyeux personnage de Papageno, l’oiseleur. La flûte est forcément l’instrument qu’on associe au rossignol. Aussi, nous ne sommes pas surpris de trouver à l’étage du musée dédié au XVIIIe siècle, des flûtes baroques jouées entre autres par Hugo Reynes, flutiste de renom qui pioche dans différents répertoires, du XVIIe au XIXe siècle, de Thomas Greeting, Mr. Hills, François Couperin, François Adrien Toulan, William Bainbridge, Louis-Antoine Jullien et Alberto Napoleone Mezzetti.

Jean Boucault et Johnny Rasse, chanteurs d’oiseaux. © DR

Dansé. Plusieurs propositions chorégraphiques jalonnent le parcours de cette Nuit du rossignol. Citons Le Cantique des oiseaux par la Collectif Dervish Project. Le Cantique des oiseaux est un chef-d’œuvre de la poésie persane, écrit au XIIe siècle par Farid al-Din Attâr. Connections entre l’humain et la nature, au-delà, mysticisme, poésie, symbolisme… Cet ouvrage est à lui seul un monde enchanté que cette Nuit vous fait découvrir.

Sifflé. Impossible de mobiliser une Nuit du rossignol sans inviter Jean Boucault et Johnny Rasse. Ces deux amis et chanteurs d’oiseaux ont grandi en Baie de Somme à écouter dialoguer les volatiles. Sans appeau, s’inspirant des techniques traditionnelles de souffle-voix, de chant diaphonique (une seule personne émet deux sons en même temps), trillé ou encore percussif, les artistes réinventent le chant de centaines d’espèces venues des cinq continents. Époustouflant !

LIRE AUSSI : L’Ensemble intercontemporain vous dit tout sur l’amour

Tous les spectacles sont donnés plusieurs fois, il vous faut donc composer votre parcours. (lire le planning ci-dessous). La déambulation est agrémentée d’animations : tatouages, jeu de plumes, pliage d’oiseau en origami, céramiques animalières…

Jeudi 31 mars entre 19h30 et minuit à La Philharmonie de Paris. 10 euros. Informations.

- Espace publicitaire -spot_img
Sur le même thème

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Espace publicitaire -spot_img

Articles sponsorisés

Nos coups de cœurs

Derniers articles

Newsletter

Twitter