spot_img
AccueilA la UneThe Outcast : une plongée en eaux profondes à la Philharmonie de...

The Outcast : une plongée en eaux profondes à la Philharmonie de Paris

CONCERT – Le 26 septembre, à la Philharmonie de Paris, Olga Neuwirth livrera son plaidoyer humaniste : The Outcast, porté par l’Ensemble intercontemporain (EIC). Cet Opéra inspiré du mythique roman Moby Dick est une forme nouvelle. Il emploie des moyens modernes de création, et veut re-dessiner les contours de la création musicale.

Quand Herman Melville, en 1851, raconte le sort tragique d’un équipage parti en mer pour chasser le monstre marin qui a englouti tant de navire et suscité tant de fantasmes, a-t-il conscience qu’il enfante une légende que les générations suivantes érigeront en exemple ? L’anonymat total dans lequel sombre Moby Dick à sa sortie nous fait dire que, peut-être, il n’y a que dans notre société moderne que ce roman trouve un écho.

La compositrice et vidéaste Olga Neuwirth ©Olga Neuwirth
Un récit qui éclaire notre époque

En 2012, la compositrice allemande Olga Neuwirth s’est saisi de cette légende. Comme dans les mises en scène actuelles d’opéra, elle tisse dans The Outcast une critique en miroir de notre époque.

Dans l’histoire originelle, l’équipage ignore tout du plan funeste de son capitaine, parti pour tirer d’un animal légendaire toutes les richesses que sa capture lui rapporterait. Ahab entraîne dans sa folie des hommes qui le suivent aveuglément. Olga Neuwirth nous propose une allégorie du populisme dans le destin de ce navire dont le cap n’est incertain que pour ceux qui ne tiennent pas la barre. Dans les nouveaux rapports que nous tissons avec le vivant, la dimension écologique de The Outcast n’est également pas à ignorer.

Les chiffres de la Bourse sont les nouveaux abysses dont le vieux Melville veut sonder les profondeurs ©Claudia Hoehne
Le navire de l’EIC accueille un nouvel équipage

Au service de ce spectacle qui promet une façon nouvelle de camper ses personnages – via l’utilisation de l’électronique et de la vidéo – on retrouve Matthias Pintscher, le directeur musical de l’Ensemble Intercontemporain. En bon capitaine de la soirée, il tiendra la barre devant un équipage très divers, constitué de neuf loups de mer en solistes, d’une troupe de jeunes aspirants matelots de l’Orchestre du Conservatoire de Paris et de la bande petits mousses du München Knabenchor, le choeur d’enfants qui commente l’action. Espérons que cette folle équipée amène tout le monde à bon port. Une chose est sûre : le voyage sera épique.

L’annonce de la reprise d’Outcast à l’Elbphiharmonie de Hambourg, en 2019.

The Outcast, d’Olga Neuwirth est en représentation unique le 26 septembre 2022 à 20h, à la Philharmonie de Paris. Infos et réservation sur ensembleintercontemporain.com.

- Espace publicitaire -spot_img
Sur le même thème

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Espace publicitaire -spot_img

Articles sponsorisés

Nos coups de cœurs

Derniers articles

Newsletter

Twitter