spot_img
AccueilA la Une50-50, un disque 100% réussi

50-50, un disque 100% réussi

DISQUE – Le disque 50-50 (Aparte) entrecroise habilement musique baroque et musique minimaliste. Enregistré par l’ensemble Le Concert de l’Hostel Dieu, il va même jusqu’à nous faire perdre nos repères spatio-temporels.

Le disque 50-50, de l’ensemble baroque Le Concert de l’Hostel Dieu, donne à entendre avec talent que la musique contemporaine ne répond pas toujours à l’injonction de faire du nouveau, de l’inédit, de l’in-ouï, en cherchant encore et toujours de nouveau procédés d’émission du son. Il montre qu’elle peut même s’ancrer solidement dans le 17e siècle, pour générer une musique tournante, entêtante, soyeuse et étrangement intemporelle.

Une musique tournante, entêtante, soyeuse et étrangement intemporelle

Ça  tourne !

Les compositeurs David Chalmin et Martyn Harry, respectivement français et britannique, disent avoir été influencé par Purcell pour Chalmin et Lully et Charpentier pour Harry. Ils ont écrit, pour Le Concert de l’Hostel Dieu, des pièces reprenant des micro-séquences de leurs maîtres, pour les faire tourner en boucle, à la manière des compositeurs minimalistes. L’habileté venant du fait que les musiques de départ sont elles-mêmes souvent obstinées, avec, à la basse, un motif qui se répète.

Saturne

Le trouble s’installe quand ce qu’on croyait être du Purcell devient plus éthéré, comme flottant dans l’air, mais toujours interprété avec fougue et précision par les musiciens du Concert de l’Hostel Dieu. En fait, Purcell est toujours là, tant suggéré que réel, l’effet se reproduisant avec Lully et Charpentier. Une seule solution alors : accepter de se laisser flotter au gré de ces vagues sonores, qui entrecroisent anciens et modernes, certitudes et questionnements.

À noter : ce très beau clip sur le Let me freeze again, de David Chalmin, avec la voix magnétique de la mezzo-soprano Axelle Verner :

Let me freeze again, par Le Concert de l’Hostel Dieu, musique de David Chalmain d’après Purcell
Pourquoi on aime
  • Pour le plaisir de découvrir une proposition artistique originale et réussie
  • Pour le bel hommage rendu aux géants de la musique baroque de Cour, Purcell, Lully et Charpentier
  • Pour le caractère addictif de l’album
C’est pour qui
  • Les curieux d’oreille
  • Les « sans étiquette » musicale
  • Les amoureux de la lounge music qui découvriraient ainsi la musique baroque
Vous aimerez aussi
Création scénique de 50-50 samedi 24 septembre à 17h au CCR d’Ambronay, en direct sur CultureBox
- Espace publicitaire -spot_img
Sur le même thème

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Espace publicitaire -spot_img

Articles sponsorisés

Nos coups de cœurs

Derniers articles

Newsletter

Twitter